Un decor mineral sculpté par les eaux

Il s'ouvre comme un amphithéâtre aux parois sculptées de gigantesques colonnes de 10 à 12m. C 'est très beau aride, fragile et éphémère. D'apparence figé, il est en réalité sans cesse remanié.De grande quantité de sable sont emportés à chaque pluie chaque pluies. les formes anciennes s'effacent et laissent la place à des nouvelles.l'érosion est maitresse des lieux. autrefois c'était une colline.Les colonnes de roches sableuses sont des cheminées des fées, nommées aussi "demoiselles coiffées" en raison de la couche dure qui les protège un peu, un temps au moins, d'une érosion trop rapide

Formation des cheminées

la ou la végétation est clairsemée et le chapeau moins protecteur, les premières ravines ont pu s'inscrire. Sitôt la couche tendre atteinte, l'incision est rapide. Par suite, l"érosion travaille de manière différentielle, le creusement est plus intense sur la partie tendre, donc sur la colonne dont le diamètre diminue. Le chapeau perd progressivement ses assises. Il finira par s'effondrer, d'un bloc ou ne morceaux selon sa morphologie.

Dans le dédale du site, on peut voir et comprendre le rôle proctecteur de " la coiffe", là ou elle a disparu, les colonnes s'affaissent

Les cheminées de fées évoluent plus lentement du faite de leur verticalité. en effet une goutte d'eau glisse sur le flanc de la cheminée est emportée par son propre poids.. Elle se contente de déchausser un grain de sable ou d'entrainer une paillette d'argile.la répétition de ce processus cisèle les fameux " tuyaux d'orgues"

sur les pentes moins raides, les incisions en "tuyaux d'orgues" apparaissent avec plus de vigueur que sur les colonnes. L'eau se concentre et ruisselle par ces gouttières qui préfigurent de futur ravins

A noter que l'appellation "Site des Orgues" est locale et peut prêter à confusion. En effet, le terme d'Orgues est en géologie préférentiellement utilisé pour des coulées de basaltes ayant solidifié en longs tuyaux. Ici, rien de volcanique à l'origine de ce paysage.

P7280362

http://tounes6502.canalblog.com/albums/site_des_orgues_d_ille_sur_tet/index.html